Les Bratisla Boys : supercherie en tête d'affiche.
Biographie
Discographie
L'après Bratisla Boys...

Véritable supercherie musicale, Bratisla Boys a pourtant vendu en France plus d'un million et demi de son single Stach Stach. De quoi faire froid dans le dos quand on sait que ce pseudo-trio de vedettes russophones n'est autre que la bande déjantée du comique Michaël Youn ! Avec ce tube inattendu, les trois imposteurs posent la question délicate de la médiatisation et de son pouvoir de persuasion. Les véritables artistes, qui souvent peinent à vivre de leur métier, doivent s'en mordre les doigts….


Michael Youn et ses compères chantent Styach Stach


Lorsque débarque sur les ondes cet étrange tube électronique Stach Stach en 2002, l'auditeur ne sait pas trop à quoi s'en tenir. Derrière cet air entraînant se cachent les voix de trois compères aux accents russes : Olaff, Piotr et Dvorjak, alias les Bratisla Boys. Présentés comme l'un des plus grands groupes du Slovakistan, ayant vendu plus de 600 millions d'albums, les Bratisla ont du mal à voiler longtemps la supercherie. Sur un clip façon années 80, arborant fièrement perruques blondes et costumes de marins, les trois artistes ne sont autres que Michaël Youn, et ses deux compères Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine.

Découvert en 2000 en France en animant la célèbre émission matinale Morning Live sur M6, Michaël Youn, né le 2 décembre 1974, est rapidement devenu une star auprès de la jeunesse. Sa recette : un humour déjanté à la manière des Nuls ou d'un Arthur période Fun Radio (lorsqu'il se présentait comme l'animateur le plus con de la bande FM). Au programme : des blagues de potaches, teintées de jeux de mots scatologiques, de cascades dans le plus pur esprit des Jackass, et des séquences tournées « live » dans la rue, dans lesquelles le comique n'hésite pas à se déshabiller, à plonger en tutu dans les fontaines parisiennes ou à provoquer les policiers en faction dans les rues en hurlant dans un porte-voix.

En deux ans et demi, Michaël Youn devient le plus populaire des imposteurs et déride la télévision française dès sept heures du matin. Il sabote allégrement les émissions en direct, montre ses fesses, se déguise ou casse le matériel, sans aucun complexe. Il s'essaye, lors d'une de ses émissions, à la création d'un trio venu de l'Est avec ses deux amis Vincent et Benjamin. Ils se nomment les Bratisla Boys et ne pensent en aucun cas dépasser le cadre de l'émission. Mais après avoir quitté le Morning Live au sommet de sa gloire, il enchaîne succès après succès. Sur scène où il présente un « one man show » intitulé Pluskapoil ; au cinéma où sa première réalisation La Beuze rencontre un énorme succès auprès des fans ; et à la radio, où il impose finalement son premier tube Stach Stach, vendu à plus de 1 500 000 exemplaires !!

Le jeune artiste n'en reste pas là. Son objectif : être partout à la fois, et marquer les esprits. Et ça marche. Il sort un autre single intitulé le Frunkp sous le pseudo d'Alphonse Brown, puis Comme des connards qui précède la sortie le 4 février 2004 du très médiatique Les 11 commandements, un film délirant dans lequel le comique fait les 400 coups. Quant aux Bratisla Boys, Michaël annonce en direct sur M6 la disparition du groupe, mort en mer lors d'une tentative de record d'apnée ! S'il tire un trait sur le trio de Stach stach, il n'en reste pas moins à la une des médias. Puis vient l'aventure Fatal Bazooka : singeant de façon hilare les rappeurs de tous poils, Michael Youn enchaîne les tubes façon rappeur déjanté : J'aime trop ton boule, Fous ta cagoule, Mauvaise foi nocturne (avec Pascal Obispo),... Rien n'arrête le comique devenu malgré tout un chanteur étonnant.

Nés d'un pari entre amis, les Bratisla Boys ont lancé une pierre dans la marre musicale de ces dernières années. Sans aucune expérience musicale et surtout sans aucun talent d'interprétation, ils ont vendu plus de disques que n'en vendront jamais certains artistes légitimes. Derrière l'humour sans limites de Michaël Youn se pose la véritable question du succès et de la notoriété. Un pied de nez ironique à toutes les institutions.

Discographie

Bratisla Boys Antologigi 2002 25 titres
Antologigi
Bratisla Boys Stach Stach CD single 2001
Stach Stach
Alphonse Brown Le Frunkp : 2003. CD single extrait du film La Beuze. En incarnant le fils caché de James Brown, Michaël Youn chante un mélange drolatique de Funk et de Rap. Ca donne Le Frunkp...
Le Frunkp
Gad Elmaleh / Michael Youn It's kyz my life CD 2 titres Autre loufoquerie, cette fois associée à l'acteur comique Gad Elmaleh.
Gad Elmaleh chante...
Bande Originale du film Chouchou avec Alain Chabat et Gad Elmaleh. Les Bratisla Boys y interprètent Fuzeou
Chouchou

L'après Bratisla : le cinéma
A noter la disparition du site officiel www.bratislaboys.com. Consolez-vous avec ces deux adresses.
Le film Les 11 commandements : http://www.les11commandements.com/
Le film La beuze : http://www.labeuze.com
Michaël Youn sera en 2004 à l'affiche de Iznogoud et de La Jungle.

Copyright février 2004 Petit dictionnaire de la chanson française SeB

Retour à l'accueil